DELTA CHARLIE DELTA de Laurent GUILLAUME (Lolo)

Résumé :

 

    Mako est flic au quart de nuit du Val-de-Marne lorsqu’un crime atroce est commis sur son secteur.

Mais l’enquête est confiée à la direction de la police judiciaire en raison de sa gravité : une jeune femme inconnue a été violée et laissée pour morte dans une caravane abandonnée dans un parking souterrain.

Par ailleurs, la violence se déchaîne dans la banlieue.

En quelques jours, plusieurs dealers sont victimes de fusillades qui ont l’apparence de règlements de compte.

Herman, un junky ultra-violent, se suicide en se tirant une balle dans le cour.

Chargé de la procédure, Mako enterre l’enquête pour protéger les proches de la victime, en particulier Angy, une adolescente en perte de repères.

Aussi, lorsque les parents d’Herman sont retrouvés assassinés après avoir été torturés, Mako en fait une affaire personnelle et se met en chasse.

Il pressent que l’affaire de la fille dans la caravane et les assassinats de dealers sont liés et cachent un monstrueux secret. Pour en avoir le cour net, il s’allie avec Marie Auger, capitaine de la PJ, une jeune femme brillante, mais ébranlée par un drame personnel.

Les deux flics, malgré leurs différences, vont faire équipe de manière officieuse et franchir la ligne rouge pour résoudre l’enquête, jusqu’à découvrir le pire.

 


 

Mon avis :

DCD est un polar qui nous entraîne au-delà de l’innommable.

Mako, policier à la fois tendre, violent et énigmatique, faisant fi du code de déontologie; n’hésite pas à franchir le Rubicon afin de faire payer de leur sang des pourris prêts à tout pour de l’argent.

Flingages, meurtres, snuffs sont les maîtres mots de ce roman.

Laurent GUILLAUME maîtrise parfaitement son sujet.

DCD est un roman qui sonne juste, où les règles de vie prennent le pas sur les règles procédurales.

De cette noirceur se dégage une certaine sensibilité où la dureté d’un policier laisse place à la tendresse d’un homme. On finit par aimer cette violence emprunte de douceur.

Cet auteur ne propose pas là une intrigue à la sauce suspens, mais bien une véritable enquête où le travail conducteur du policier consiste à trouver le bon fil et à tirer dessus jusqu’au dénouement.

Cette enquête est aboutie, le style est direct et le tout forme un roman agréable à lire.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :