AD UNUM de Didier FOSSEY via Lolo

Résumé :

Paris, février 2011. Le froid, la neige, le verglas.

Une nouvelle victime a été retrouvée pendue, les mains attachées, avec une inscription latine gravée sur le front : « AD UNUM », qui signifie « jusqu’au dernier ».
Deux autres victimes ont été découvertes dans les mêmes conditions.

Le commandant Boris Le Guenn, chef de groupe de la BAC au 36 quai des Orfèvres, et son équipe, ont affaire à un redoutable psychopathe qui agit de façon méthodique et discrète. Quelles sont ses véritables motivations ?

L’enquête se révèle difficile, le tueur n’hésitant pas à impliquer personnellement les policiers dans son projet machiavélique pour parvenir à ses fins.

Mais tout rouage est capable de se gripper…

L’avis de Laurent :

Ce livre se rapproche le plus de l’idée que je me fais de l’enquête policière. L’écrivain serait-il un policier à la retraite ? 😃

A coup de réquisitions, en passant par des heures de visionnages … l’écrivain nous livre là une enquête bien ficelée ou la ténacité du groupe du commandant Le Guenn n’a d’égale que l’imagination de l’écrivain.

Un très bon polar à lire jusqu’à AD UNUM » (la dernière) page.

IMG_8221.JPG

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :